Radar des startups Blockchain : des pépites prometteuses

Une 1ère édition qui met en lumière 68 startups françaises

 

Pour la première édition de son Radar des startups Blockchain, Wavestone a souhaité effectuer une analyse poussée des solutions technologiques qu’elles proposent et de leur niveau de maturité. Notre méthodologie a consisté à ne retenir pour cette étude que les jeunes pousses dont le siège est situé en France, avec moins de 35 employés, moins de 7 ans d’existence, et dont la solution ou les services sont directement en lien avec la technologie Blockchain.

 

Avant la future publication de notre rapport d’analyse détaillé prévu pour l’été 2020, en voici 5 chiffres clés :

  • 2017 – L’année du boom de création d’entreprises, avec plus d’une dizaine de startups qui sont apparues à cette période. De fait, une majorité des entreprises de notre panel n’a pas encore franchit le seuil fatidique des 3 ans d’activité.

  • 1/4 – La part de sociétés fournisseurs de services, ou de solutions de blockchain, représente actuellement 1/4 du secteur. Si on y ajoute les startups spécialisées en cryptomonnaies, cette part grimpe pratiquement à la moitié des sociétés de notre enquête. Ces deux indicateurs illustrent avant tout l’alignement du secteur vis-à-vis de ses origines. Néanmoins une émancipation est en vue, avec des startups de plus en plus spécialisées par secteurs d’activités : légal (13 startups) et chaine d’approvisionnement (10 startups) en tête.

  • 8 millions d’euros – Le financement le plus important via levées de fonds. Qu’il s’agisse de levées standard ou d’ICO, plus de la moitié des entreprises du panel y ont recours. En effet, le chiffre d’affaire de ces jeunes pousses reste dans l’ensemble assez fragile, avec seulement un tiers ayant déclaré un CA de plus de 500 K€ sur leur dernier exercice. 15% ayant eu un CA supérieur au million d’euros l’année passée.

  • 85 % – Des entreprises résolument tournées vers l’international, avec 85 % d’entre elles qui ont un plan de développement orienté au-delà des frontières de l’hexagone.

  • 57 % – Une bascule de paradigme technologique sur le point de se produire, avec un mouvement d’affranchissement vis-à-vis des solutions de cryptomonnaies bien engagé. Seule une courte majorité, 57 % des startups de notre panel ont encore leur solution basée sur les blockchains publiques Ethereum ou Bitcoin.
 

Un grand merci à toutes les startups ayant accepté de participer à notre enquête. Vous en retrouverez la liste dans la publication complète. Nous espérons que vous découvrirez, comme nous, des entreprises pleines de promesses, aux solutions ou services innovants, qui essaient à leur manière de révolutionner leur secteur d’activité.

 

Source

 

>> Also read : Three questions to Laszlo Szabo, CEO of SkillZ